lundi 26 octobre 2015

Lire & écouter - Isabelle MONNIN - Les gens dans l'enveloppe



J'ai déjà un blog où je critique en quelques mots mes lectures.
Ici je choisis de partager avec vous des lectures qui pour une raison ou une autre seront un peu spéciales, auraont quelque chose en plus
Je commence avec "Les gens dans l'enveloppe" car ce n'est pas qu'un roman, c'est un projet multisupport.

✉ Les gens dans l'enveloppe, c'est quoi ?
Isabelle Monnin a acheter sur internet une pochette contenant 250 photos de famille.
A les regarder, elle a commencé à imaginer leur vie. Cela a donné la première partie, un roman.
Puis, une fois le roman terminé, elle a décidé de chercher les véritables gens présents sur les photos, essayer de voir qui ils étaient vraiment. Et elle a pu les approcher. Cela a donné une seconde partie, une enquête, le réel.
Enfin, elle a parlé de ce projet à son ami Alex Beaupain, chanteur et compositeur. Et cela a donné un album.

✉ Ma découverte du projet :
J'ai d'abord lu le livre, puis écouter le CD : je ne voulais pas que ce dernier m'en dévoile trop sur les Gens.

✉ Mon avis sur le tout :
Le roman dresse le portrait de 3 femmes à partir des photos : Laurence la petite, Michelle la mère absente et Simone la grand-mère. On aborde les trois femmes dans trois parties distinctes chacune consacrée à l'une d'elle. L'ensemble forme un tout qui nous en dit plus sur l'histoire familiale que leur a imaginé Isabelle Monnin. Une histoire de famille avec les aléas de la vie, les joies et les tristesses. 
 Pour ce qui est de l'enquête, je vous laisserai la découvrir. On est bien évidemment toujours dans une histoire de famille, mais la vraie cette fois. 

 Les photos sélectionnées et les chansons de l'album ancrent tout ça dans le réel. 
Les photos sont des photos de familles lambdas, des fragments de quotidien, des souvenirs de vacances.
Les chansons ont un rythme doux, un peu mélancolique. Elles sont en français, chantées par des chanteurs comme des anonymes. Ce sont des chansons à textes introduites par des phrases spécifiques les rattachant aux personnages du livre

 C'est vraiment un projet que j'ai adoré découvrir et suivre. Des personnages et des Gens très attachants. C'est l'histoire de vies contemporaines se greffant au monde par les traces qu'ils laissent à travers leurs photos. Je vous invite à découvrir cet ensemble avec une curiosité bienveillante.

mardi 13 octobre 2015

Jouer & Se cultiver - PopCorn Garage

Vous en avez peut-être entendu parler : ce jeu circule beaucoup sur les réseaux sociaux et dans la presse ces jours-ci.
Si tel n'est pas le cas, le voici :

PopCornGarage est un site internet comportant une image de garage bourrée de références cinématographiques qu'il faut retrouver. Il y en a 66.
N'étant pas vraiment cinéphile, je n'en ai trouvé que 24^^

A vous de jouer :



lundi 5 octobre 2015

Cuisiner - Clafoutis à la tomate

Je n'ai pas été aussi précente sur ce blog que je l'aurai voulu ces derniers temps, mais les dernirèes semaines ont été chargées. J'espère reprendre bientôt un rythme plus régulier.

En attendant, un recette spéciale journées chargées puisqu'elle est très facile et rapide à faire en plus d'être un plat plutôt complet, c'est une de mes basiques...


Pour 6 personnes : 

Google, en attendant de faire une photo...

500 g. de tomates cerises 
4 œufs 
180 g. de farine 
80 g de beurre (60 g pour la pâte et 20 g pour le moule) 
25 cl de lait 
Sel, poivre 

Lavez les tomates cerises. Coupez-les en deux. 
Battez les œufs en omelette. Salez et poivrez-les. 
Versez la farine en pluie dans les œufs battus en mélangeant sans arrêt jusqu’à obtenir une pâte lisse. 
Faîtes fondre le beurre, laissez-le tiédir et versez-le dans la pâte en remuant, puis, incorporez le lait
Préchauffez le four thermostat 7 (210°). 
Beurrez un moule à tarte. Disposez-y les tomates et recouvrez-les de pâte. 
Enfournez et laissez cuire 45 minutes environ. 
Servez dès la sortie du four. 

 En + : Afin d’agrémenter votre clafoutis à la tomate, ajoutez à votre préparation des épices ou des herbes de Provence, une demi-cuillerée à café de paprika ou du basilic.


lundi 7 septembre 2015

Jouer en société - Takenoko



 Nombre de joueurs : 2 à 4 joueurs
 Durée d'une partie : 45 minutes
♚ Type de jeu : familial - Jeu de construction à objectif secret
 Public : Familial - dès 8 ans
♟ Prix : entre 33 et 39 €
♞ Editions : Bombyx et éditions du matagot

Je suis un peu novice dans la mesure où je ne jouais pas aussi souvent que je le voulais jusqu'à il y a peu et je ne connais encore que peu de jeux, mais celui-là m'a fait craquer.

Takenoko est un jeu très beau visuellement (qui existe d'ailleurs dans une version luxe encore plus belle^^) et très accessible pour les nouveaux joueurs. 
Un jeu simple et efficace en somme.

Le principe ? 
Réaliser 8 objectifs parmi 3 sortes  : 
 Tuiles à placer, 
 bambous à manger -
 bambous à faire pousser.

Pour cela, on bénéficie d'une météo (une action bonus) et de deux actions par tour de jeu parmi les suivantes :
 Piocher un objectif
 Piocher et placer une tuile
 Déplacer le panda (qui mange les bambous)
 Déplacer le jardinier (qui fait pousser le bambou)
 Piocher de l'eau (qui irrigue les tuiles pour l'objectif de placement)


lundi 31 août 2015

S'organiser - Le Bullet Journal

Pour qui ?
 Celles et ceux qui n'ont pas de mémoire
 Celles et ceux dont les journées ne font que 24 heures
 Les accros des listes en tout genre

Que faut-il ?
 Un cahier / carnet
 Un ou des stylos
( des stickers, du masking tape, des surligneurs, etc : pour décorer :) )




Qu'est-ce que c'est ?
Le Bullet journal est un cahier que l'on garde sur soi ou au plus près et qui nous aide dans la gestion et l'organisation du quotidien, grâce à des listes que l'on écrit et pour lesquelles on coche les tâches accomplies.
On peut y mettre tous types de choses puisqu'on les indexe dans un sommaire : un pense-bête, quelque chose d'important à faire, quelque chose qu'on a aimé et dont on veut se souvenir, etc...
C'est à la fois une pensine et un organiseur. 
Un système qui comprend tout et dans lequel on se repère.


Comment ça marche ?
Dans le cahier, on laisse une page Légende, puis une ou deux pages Index
Éventuellement une autre page pour un pense-bête permanent (j'ai ajouté un calendrier permanent d'anniversaire^^)

Ensuite, on prépare le calendrier mensuel : une ligne par jour qui sert d'agenda, puis une liste des tâches à réaliser chaque mois. (Là, j'ai choisi d'imprimer un modèle qui permet d'ajouter ses envies, ses coups de cœur, etc, que je colle chaque début de mois dans mon bullet journal)

Ensuite, pour chaque jour, on met la date du jour puis on établie des listes selon des "bullets" : "puces" en français
Les puces principales sont : 
 une note (une remarque, une idée)  :  film prêté à untel : Good bye Lenin
 une tâche  :  repasser chemise
o un événement  :  o dîner chez untel

Important : on numérote chaque page (pour s'y retrouver dans l'index)





Si les notes et les événements sont des mémos, les tâches, elles, se cochent au fur et à mesure qu'elles sont réalisées : et là, sensation du devoir accompli, d'avoir avancer.
Il est possible d'ajouter des couleurs ou d'autres symboles (les "signifiés") devant les puces : cela permet de voir tout de suite à quel type d'éléments on a affaire et ainsi de les indexer.





L'index justement : on y note une thématique ou un mois puis les numéros de pages dans lesquelles quelque chose s'y reporte.
Exemple : 
 Janvier : p.2 à 6. 
 Livres : p.3, p.5, p.6
 Citations : p.4, p.5

A la fin de la journée, on coche ou remplie les tâches effectuées et on met une flèche  de report devant celles que l'on n'a pas fait. Puis on les reporte donc à la date du lendemain.

Il est important de remplir le cahier page par page sans chercher à faire une page spéciale pour chaque chose : de toute façon on s'y retrouve grâce à l'index.

Après libre à chacun d'y rajouter ce qu'il veut : j'ai ainsi une page "wish-list" que j'ai indexé et une page "liste d'affaires de voyage" par exemple. Je les ai inséré au gré de mes besoins.

Le bullet journal est avant tout un organiseur ultra personnel, un journal de bord et un peu de notre mémoire.
J'aime aussi y noter une chose positive par jour ou une citation positive.

Ressources
 http://www.tilekol.org (=> très bon récapitulatif pour bien démarrer)
 http://www.vie-de-miettes.fr/2011/10/12/organisateur-mensuel-mignon-imprimer-telecharger/ (=> merci à elle pour cet organiseur mensuel joli et pratique)
 https://www.pinterest.com (mot clef : bullet journal ;) )
 http://www.facebook.com - Bullet Journal - Version français

lundi 24 août 2015

Exposition photographique : Hans Silvester

☐ En quelques mots : 

Hans Silvester est un photographe professionnel et un militant écologiste. Il allie sa passion pour la photographie et les voyages par des reportages et séries photographiques, notamment sur les parcs naturels d'Europe, les chats ou encore les peuples de la vallée de l'Omo (Ethiopie) On lui connait une grande variété de photos sur différents thèmes  : les peuples, les animaux, les épouvantails, la Carmargue, l'écologie, etc. 

☐ Ce que j'ai vu : 

 Une exposition découpée en trois parties : écologie, peuples de l'omo et épouvantails. Ses photos dégagent à la fois émotion, justesse et luminosité. Il a l’œil et la technique. Je suis suis pas experte, loin de là, mais objectivement et subjectivement, j'en ai pris plein la vue, plein la vie. Car c'est cela qu'il nous montre : la vie et ses couleurs, la vie et ses contrastes, le détail, la grandeur

☐ Son regard :




lundi 17 août 2015

S'évader - Les gorges du Verdon

Où ? Dans le Verdon
☀ Comment ? En canoé (ou pédalo ou kayak)
☀ Combien ? 28 € pour un canoé trois places
☀ Combien de temps ? 2 heures.


Après maintes tergiversations (disponibilités des gens - météo - pedalo ou canoé ), nous sommes partis, à trois, pour faire les gorges du Verdon en canoé.
Quand nous sommes arrivés sur place, désespoir, il pleuvait. On s'est rabattu, un peu dépités, sur un chocolat chaud, en attendant une éventuelle éclaircie. Qui a fini par arriver.

Alors, mes deux compères expérimentés et moi-même avons loué un canoé trois places. Celui de derrière dirigeait, celui du milieu (moi) participait au mouvement (tant bien que mal), celui de devant aidait à l'avancement. Bref.

Là, on a pu profiter de paysages magnifiques : comme quoi, pas besoin d'aller à l'étranger pour s'en mettre plein la vue. On a fait quelques escales en bord de falaise pour profiter de l'eau du Verdon à la nage.
Le temps était idéal : pas trop chaud et beau soleil.



Puis nous sommes rentrés rendre le canoé, les deux heures étaient déjà écoulées.

Et juste après, il a à nouveau plu ! Autant dire qu'on a eu une chance de folie d'avoir loué le canoé pour les deux seules heures de soleil de la journée :D

Bref, allez-y, c'est une expérience plutôt très chouette, je réitererai :)

_________________________________________________________________________

lundi 10 août 2015

Agir - Réduire ses déchets (sans se prendre la tête)

Un article qui me tient assez à cœur et auquel je pense depuis quelque temps.
Mieux vaut tard que jamais, je viens d'avoir une prise de conscience. J'ai été un peu aidé par un livre que j'ai en cours de lecture : Zéro déchet.



L'idée : Réduire ses déchets pour préserver la planète à notre niveau.

Les règles de bases de Bea Johnson :
✿ Refuser (ce dont nous n'avons pas besoin)
✿ Réduire (ce dont nous avons besoin mais ne pouvons pas refuser
✿ Réutiliser (ce que nous consommons et ne pouvons ni refuser ni réduire)
✿ Recycler (ce que nous ne pouvons ni refuser ni réduire ni réutiliser)
✿ Composter (le reste)
Bea Johnson propose dans son ouvrage tout type de piste aidant dans une démarche de réduciton de déchets : des sites webs, des applis, des listes d'objets basiques, des conseils...

Ma vision des choses : réduire ses déchets mais pas drastiquement : vouloir tout supprimer d'un coup ne serait que bête prise de tête et nous ne tiendrions que très peu de temps. Supprimer au fur et à mesure certains déchets, en prenant le temps de s'habituer à consommer autrement est une meilleure solution, durable.

Petit à petit l'oiseau fait son nid ( ou action/réaction) :
 Acheter ce qui peut l'être en vrac. Beaucoup de grandes surfaces le propose pour les pâtes basiques, le riz, les céréales...
 Acheter les goûters (très important) SANS sachets individuels et autres bêtises. (si occasionnellement vous avez besoin de goûters à emporter, ou vous trouver une solution, ou vous craquez, mais essayez d'y penser pour le quotidien...)
 Avoir toujours un tote bag ou sac en tissu pliable : d'une, ça permet de refuser les sacs plastiques en magasins, de deux c'est souvent très joli.
✿ Passer aux cotons réutilisables : j'ai acheté récemment ceux des tendances d'Emma : j'avais un peu la frousse, je me maquille peu mais avec du rouge à lèvre longue tenue. Mais le premier lavage est passé et tout est parti. Victoire \o/ c'est un peu cher au début, mais vu le coton économisé et la durée de vie, c'est rentabilisé.
 Eviter tout ce qui est jetable en général : sopalin (torchon, chiffon, serviette pour remplacer), rasoirs, gobelet en plastique et j'en oublie tant et tant.
 Eviter les lingettes !!! Elles peuvent toutes être remplacées par un chiffon et un produit !
 Donner / revendre : tout ce qui est vêtements déjà, sur donnons.org ou sur leboncoin.fr
 Cesser d'imprimer à tout va et réutiliser comme brouillon les feuilles déjà utilisées
 Réparer plutôt que jeter ce qui peut l'être
 Acheter, quand c'est possible, en direct et non en ligne : on évite ainsi des déchets d'emballage et de suremballage (nous ne parlerons pas de la consommation d'essence des véhicules qui transportent nos colis, là n'est pas le sujet..) 


En conclusion (pour l'instant) : Ce ne sont que des idées à piocher et à notre portée : on peut ainsi commencer doucement à se poser des questions et à réagir en conséquences. Faire quelques uns de ces petits gestes, c'est toujours mieux que rien. 
Ne pas pouvoir le faire tout le temps, pour tout, c'est normal : notre société n'est pas prévue pour, culpabiliser ne servirait à rien. 
Chacun fait comme il peut :)

Ressources :
Zéro déchet - Béa Johnson - Editions j'ai lu - 7€60
- www.zerowastehome.com
Les tendances d'Emma
- Donnons.org

_________________________________________________________________________

lundi 3 août 2015

Ronronner - Le Chamouraï

≧◡≦ Où ? A Lyon, rue Pailleron (quartier Croix rousse)
≧◡≦ Pour qui ? Les amoureux du cocooning, des pauses goûters et des chats.
≧◡≦ Quand ? Du mardi au dimanche de 10h00 à 21h30.

Ah si j'habitais Lyon... j'y passerai ma vie.

≧◡≦ Le Chamourai, c'est un concept : on boit un café, on déguste des gâteaux, en compagnie de chats.

≧◡≦ Concrètement : On entre dans un sas, puis on se désinfecte les mains, puis on prend place dans une pièce pour chats et humains : des fauteuils pour nous, des arbres à chats pour eux.


Les chats sont des chats, donc ils font leur vie. S'ils veulent venir vous voir tant mieux, s'ils ne veulent pas tant pis, laissez-les tranquille. D'ailleurs, il y a une feuille de présentation des chats et du lieu qui nous est distribué et qui récapitule ce qu'on peut faire ou ne pas faire.

A voir si vous passez dans le coin :)

[Leur sitehttp://www.lechamourai.fr/]
[Leur facebook : https://www.facebook.com/lechamourai]


_________________________________________________________________________

mardi 28 juillet 2015

Ecouter & Voir - Massilia en concert



♫ Massilia, en quelques mots ? 
"Massilia célèbre autant d’années marquées par une volonté de confronter les points de vue, faire se rencontrer les gens, et faire se mélanger les styles. Massilia Sound System chante Marseille, la fête, l’amour, mais aussi ses colères et ses luttes. Chantant en français et en occitan, le groupe utilise ces deux atouts comme autant de multiples possibilités. La langue d’oc, presque millénaire, est pratiquée non comme un enfermement régionaliste, mais comme un véritable espace de liberté, un outil de création aux possibilités infinies, tout comme l’est la musique reggae, ainsi la boucle est bouclée."

♫ Quel genre musical ? 
Reggae jamaïcain provençal aux sonorités folkloriques, indienne, électronique et rock.

♫ Le concert, comment ça se passe ?
Alors comme eux, c'est plutôt foufou. Ou plutôt fada.
C'est de l'énergie, des anciennes chansons (le groupe a quand-même 31 ans !), des nouvelles, de quoi plaire à tout le monde.
C'est un rassemblement de gens différents, au goûts différents, mais rassemblés par leurs musiques entraînantes aux paroles sérieuses et actuelles ou un peu plus légère.
Parmi les anciennes que je connaissais, on a pu entendre : "Jouvent", "Bouteille sur bouteille", "Tout le monde ment", "Parla patois", "Ma ville est malade".
Un concert de Massilia, c'est aussi des verres de pastis par dizaines distribués au public (!!), une farandole géante avec les gens de la fosse ET ceux des gradins, un oaï géant où tout le monde s'allonge par terre avant de se relever.
Un concert de Massilia, c'est aussi son public aux lampe-torches rouges et fumant des choses diverses et variées.

Et pour moi, c'était la consécration : écouter un groupe depuis plus de 10 ans et le voir enfin en concert. A refaire.


jeudi 23 juillet 2015

Se Souvenir - Un goût d'enfance & de vacances

C'est l'été, il fait beau, il fait chaud, c'est les vacances. Enfin pas pour tout le monde.

Mais j'ai quand-même la joie de profiter de la chaleur (!!!) et en de trop rares fois de journées plages et de ce qui l'accompagne.

C'est comme ça qu'à flâner dans les rayons à la recherche de gâteaux pour la plage (la base), 
je me suis souvenue de ceux que j'emmenais souvent pour ces moments-là : 
les petits coeurs de chez Lu. Les deux sortes <3


Et c'est à la plage que je me suis rappelée ce que j'aime pas dessus tout l'été (en plus des gâteaux) : l'Ice tea (avec une paille svp sinon c'est pas possible) et les Calipos (remplacés pour ma part par les calipo shots quand je suis devenue une fille des années 2000)



Et puis, l'été, c'est aussi les musiques qui l'accompagnent. Manu Chao et son album Clandestino ou encore Louise Attaque et son album éponyme pour les looooooongs trajets.

Alors voilà, un petit bout des mon été, mes petits plaisirs de vacances qui se glissent dans mes journées de travail.
et ainsi, je vous emmène avec moi dans ma valise mon sac à main.

Et vous, qu'est-ce qui vous rappellera toujours et inlassablement les vacances ?

_________________________________________________________________________


lundi 20 juillet 2015

Se divertir - Le off du festival d'Avignon

 Où ? Dans Avignon. Toutes les salles de la ville sont réquisitionnées. 
Quand ? Pendant 3-4 semaines en juillet chaque année. 
Quoi ? Des pièces de théâtre, des pièces dansées, du cirque. Énormément de pièces. 
Combien ? Entre 15 et 20 € en moyenne. Possibilité de payer moins cher en achetant la carte adhérant.
Comment ? De théâtre en théâtre. (Penser à bien laisser au minimum 30 minutes entre chaque spectacle, les théâtres sont éparpillés.) 
Pour ce qui est de l'intendance (boire, manger des glaces, manger-tout-court...), j'y suis allée un Samedi, et je n'ai même pas eu à attendre trop longtemps, tout est prévu pour le festival en fait :) )


Après pas mal de jours de réflexion sur "quoi voir", Samedi, je suis allée au festival off d'Avignon pour la 1ère fois. 
Avignon n'est pas à côté, les pièces ne sont pas gratuites, il fallait donc rentabiliser la journée et SE FAIRE PLAISIR. J'ai donc choisi, à l'aide de mes 2 comparses plutôt coopérants, ma pièce préférée, une adaptation d'un roman de mon auteur fétiche, une déambulation sur un thème que j'adore et une pièce d'impro afin de découvrir ce genre. 
Et c'était cool. 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pièce n° 1 - Hygiène de l'assassin - 15 € - à 12h30 (1h20) - Compagnie les affamés 

Une interprétation plus que correct du roman d'Amélie Nothomb. Il manque quelques éléments comme l'Alexandra mais le tout m'a beaucoup plu, on ne peut pas tout mettre dans un spectacle d'1h15. 


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pièce n° 2 - Ça fait des histoires - 13 € - à 14h15 (1h) - Les Toubidons 

Nous avons dû écrire sur un papier une émotion une couleur ou une humeur. L'histoire, c'est une femme qui cherche à écrire les chapitres de son roman. Elle nous fait définir 6 personnages pour les 3 autres acteurs. Puis d'éléments en éléments, les acteurs inventent l'histoire sous nos yeux. Et ça donne quelque chose de vraiment bon et très drôle. 


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pièce n° 3 - Alice Underground - 6€ - à 16h15 (30min) - Compagnie Emma Darman 


C'était plus une exposition qu'une pièce. On se balade dans la maison d'Alice au pays des merveilles. Ambiance, calme, onirique. J'ai beaucoup aimé cette petite parenthèse dans cet univers. 



-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pièce n°4 - Britannicus - 17 € - à 18h00 (1h30) - Compagnie Minuit44 


Une interprétation juste mais parfois étonnante de la pièce de Racine, entre modernité et sensualité, tout en ne dénaturant pas l'époque de la pièce. 
Là encore, des éléments manquaient, le texte était tronqué, mais l'essentiel y était. Connaissant la trame, je n'ai eu aucun mal à suivre et j'ai beaucoup apprécié.




_________________________________________________________________________

mardi 14 juillet 2015

S'émerveiller - Feu d'artifice du 14 juillet

J'aime les feux d'artifices.


C'est quelque chose qui restera toujours un peu magique.
J'aime ces myriades de couleurs, le claquement dans le ciel. D'ailleurs, je sursaute toujours un peu.


Alors ça a beau être devenu banal, je reste une enfant ébahie et émerveillée quand les fusées éclatent.


_________________________________________________________________________

lundi 13 juillet 2015

Cuisiner - Mug cake vegan

Je sais, il fait chaud.
Mais c'est ma recette fétiche, délicieuse, facile, rapide et qui remonte le moral. Je la fais... un peu trop souvent :D
Alors on verra une autre fois pour des recettes fraîcheurs^^
J'arrête le suspense et je vous laisse prendre note :)




Pour 1 personne

  4 carrés de chocolat noir 
  40 g de purée d'amandes
  1 cuillère à soupe de sucre de canne complet 
  2 cuillères à soupe de farine 
  5 cuillères à soupe de lait de noisettes (ou n'importe quel autre lait qui vous plaît)
  1 petite pincée de bicarbonate 
  éclats de noisettes, de pistaches, de noix, pépites de chocolat ...

 1. Dans une tasse, mettre le chocolat avec le lait et la purée d'amandes, et faire fondre le tout au micro-ondes, 30 secondes environ. 
 2. Mélanger, puis ajouter le sucre, la farine et le bicarbonate
 3. Facultatif : saupoudrer d'éclats de noisettes, pistaches, noix, pépites de chocolat... 
 4. Faire cuire 40 secondes au micro-ondes, à puissance maximale (à ajuster selon votre micro-ondes.).

Et puisqu'il faut rendre à César ce qui appartient à César, voici le blog où j'ai pris cette merveilleuse recette et sa version originale.


_________________________________________________________________________